Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog decigeo
  •   le blog decigeo
  • : je suis responsable RD Décisionnel /SIG en Géomarketing. Ce blog a pour but de regrouper toutes les infos sur la convergence entre Business Intelligence et cartographie automatisée.
  • Contact

Recherche

5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 12:06

-Analyse enfin branché sur Mapinfo…

Apres quelques mois de cogitation et de nombreuses maquettes. Le plus lourd de la programmation est enfin terminé. : K-analyse en version PRO s'ouvre sur les SIG " lourd " : le premier étant Mapinfo.


Ecran accueilDepuis 2006, K-Analyse c'était avant tout et exclusivement Mappoint.  Avec tous ses avantages et ses défauts , Mappoint continuera de satisfaire de nombreux usagers sans trop d'exigences  côté cartographie.  Mais pour les autres, désormais, le décisionnel OLAP s'interface avec Mapinfo ,  très populaire logiciel SIG , actuellement dans sa version 12.0.
K-Analyse , c'est la puissance des outils BI Microsoft , depuis Analysis Services , en passant par PowerPivot et les tableaux croisés , capables d'analyser des bases de plusieurs dizaines de millions d'enregistrements (comme par exemple de le recensement détaillé du logement ou de la population ). Mais K-Analyse va au-delà, puisque la dimension géographique est traitée spatialement dans un logiciel ad hoc (Mapinfo donc…)  Et cela change tout, avec un simple clic droit sur la partie du tableau choisi par l'utilisateur, la carte thématique est construite .


ecran iris
Sur cette capture d'écran, on vient de faire la carte de la population 2009 de Nancy , par iris. Les puristes reconnaîtront les fenêtres familières de Mapinfo : Layer Control, Info. Les spécialistes de Mapinfo seront en territoire connu !
De même, en utilisant les outils de sélection de Mapinfo : buffer, inclusion, exclusion, SQL, etc , le tableau est filtré à la demande de l'utilisateur.

 

 

 

ecran iris2
Ici, par exemple , une zone de temps de conduite a été calculée, et utilisée pour filtrer le tableau croisé, on a rajouter la couche Open Street Map et étiqueté certains IRIS. Le tout en gardant toujours un œil sur les données.. Vite fait , bien fait !

Puissance d'analyse BI d'un côté et puissance d'analyse spatiale de l'autre, l'usager est outillé !

Ceci n'est qu'une mise en bouche, nous allons en reparler bientôt ….

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents