Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog decigeo
  •   le blog decigeo
  • : je suis responsable RD Décisionnel /SIG en Géomarketing. Ce blog a pour but de regrouper toutes les infos sur la convergence entre Business Intelligence et cartographie automatisée.
  • Contact

Recherche

23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 15:42

II-le cas des SIG, du décisionnel partout ?

 

  Depuis quelques temps déjà j’observe l’émergence de néologismes tels que Geodecisionnel ou Geointelligence. Partout les éditeurs promettent du décisionnel dans les SIG. Il n’est que de regarder les pages des principaux éditeurs SIG, pas un seul ou presque qui ne promette du Geo Business Intelligence. Parce que le SIG serait un outil d’aide à la décision, il serait décisionnel ?. Ce glissement sémantique est facilité par la difficulté de la traduction de termes techniques anglo-saxons et l’abus qu’on en fait en langue française.

 

   En effet, puisqu’un outil aide à la décision, pourquoi ne pas en faire un outil décisionnel ? C’est exactement ce qu’on retrouve sur le site geodecisionnel.fr . Voici la définition qu’on peut y lire :

« Le géodécisionnel désigne les usages, méthodes et outils rendus disponibles aux gestionnaires grâce à la néogéographie, c’est-à-dire à la géographie numérique, interactive, collaborative et intégrée aux Systèmes d’Information des organisations. En d’autres termes, le géodécisionnel donne de nouvelles opportunités aux gestionnaires et managers grâce à la prise en compte du facteur spatial dans leurs analyses, et ce, quel que soit la discipline, le niveau hiérarchique ou la thématique traitée : business, environnement, défense, etc. » (www.geodecisionnel.fr)

 

  Sur le même site on relève la phrase suivante: « En couplant les analyses spatiales avec le BI lors des processus d’aide à la décision, nous augmenterons la performance du management de l’organisation. Soit ! Mais pourquoi se limiter au business ? ».

  Si l’on en croit cette dernière interrogation, geodecisionnel.fr réfute la définition de « Business Intelligence » en pensant que le terme ne se limite qu’au « Business ».. sous entendu , la BI ou encore « Intelligence d’Affaire » terme le plus courant au Canada ne s’appliquerait qu’au seul monde des affaires. C’est encore là , l’illustration d’une traduction abusive et réductrice plutôt frappant dans le cadre d’une démonstration et d’un raisonnement logique . Non , la Business Intelligence ne s’applique pas seulement au monde des affaires !. et non, le décisionnel n’est pas juste défini par le fait d’aider à la décision.

 

   Mais analysons un peu plus la définition proposée par geodecisionnel: Ainsi donc, la cartographie numérique deviendrait « une opportunité » dans la prise en compte du facteur spatial dans un système d’information . Et par ce simple fait, le système deviendrait donc décisionnel. Si l’on élargit ce principe « d’opportunité » tout apport facilitant la prise en compte d’un nouveau facteur dans un processus d’analyse , rendra un système décisionnel . Ainsi , l’intégration de la facturation aurait dû, de fait , rendre le système d’information , « décisionnel ». Là, j’intègre le catalogue client , et hop , le système devient décisionnel . Ici , je prends en compte la géologie dans le règlement d’urbanisme , ou le risque de tempête sur la ligne de côte. Et hop , me voila devenu décisionnel .

 

  En réalité, la question qui se soulève est celle du rôle joué par un Système d’information (Géographique ou pas) dans une organisation. Si l’on doit retenir le principe de finalité décisionnaire dans la définition de système décisionnel, je pose la question suivante : quel est le système d’information dont la finalité n’est pas d’aider à la décision? L’ensemble des efforts autour de la systémisation d’informer n’a de sens, pour une organisation, que s’il permet une amélioration de ses processus … Même si c’est loin d’être toujours le cas, les compagnies et les institutions ne dépensent pas leur argent pour autre chose. Que l’on y rajoute de la géographie, n’y change rien. Et je pense d’ailleurs que la Néogéographie, concept abscons, ne fait qu’embrouiller le débat. C’est à la mode c’est nouveau c’est décisionnel ?

 

   De façon très similaire on retrouve une définition de Business Intelligence très intéressante sur le site de Mercurial Data : « Les solutions BUSINESS INTELLIGENCE ont pour objectif de vous apporter des réponses précises et fiables au siège, en région ou en point de vente d'un même réseau pour développer votre performance commerciale » . C’est donc clair , la Business Intelligence est ramenée au Géomarketing tout court.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents